Patrick Barbezat

Fondateur des Cabanes du Salève

Patrick Barbezat

Préparez-vous pour une parenthèse de détente et de relaxation insolite aux cabanes du Salève.

Patrick Barbezat vous ouvre les portes d’un monde de tranquillité et vous fait découvrir les bonheurs simples de la nature…

Portrait Patrick BarbezatPatrick Barbezat

«Quand la vie fait bien les choses, on finit toujours par être exactement là où nous devions être et pour moi, c’était ici : aux cabanes du Salève.»

Patrick Barbezat
Les Monts de Genève

Place des Convers

Un lieu

La Corraterie

Un plat

Filet de truite de rivière

Une activité

La pêche en rivière

Une journée idéale

Chaque journée
est une journée idéale

Une chanson

What a wonderful world
Louis Armstrong

Les cabanes du Salève

Le lieu

À peine arrivé aux cabanes du Salève que l’air vous semble plus pur, apaisant.
En pleine forêt, le site est en parfaite harmonie avec la nature.

Le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles pour seuls bruits environnants. Un chemin descend lentement et longe une première cabane en rondins. L’odeur du bois commence à emplir votre nez…
Quelques pas plus loin et c’est le dépaysement complet !

Une vue incroyable sur le bassin genevois s’étend sous vos yeux. Les cabanes du Salève prennent place tout autour de vous. Une cabane montée dans les arbres avec une balancelle au-dessous. Elle est gardée fièrement par deux cerfs en bois.
Légèrement en contre-bas, un petit étang borde deux fustes (cabanes en rondins) un peu particulières… Leurs toits sont recouverts de végétation ! Elles sont parfaitement intégrées dans le paysage. Comme si elles avaient toujours été là, au pied du Salève.

Ici, le temps semble passer différemment. Il s’écoule plus doucement pour nous permettre de profiter pleinement de l’expérience.

C’est un lieu enchanteur emplit de vie et d’énergie. Les cabanes représentent la passion de Patrick Barbezat pour le bois et la nature. Cette même passion qui l’anime à vous recevoir et partager son univers avec vous.

Patrick Barbezat

Le fondateur

Dans le canton de Neuchâtel en Suisse, nous nous trouvons dans la région du Val-de-Travers.
Dans un petit village éponyme, nous sommes au cœur du massif du Jura. Tout autour du village s’étendent des forêts bordées par de fières montagnes. Ce sont ces mêmes montagnes qui ont vu grandir Patrick.

Dans les années 80, à la suite de la crise de l’horlogerie, il dû suivre ses parents et quitta le Val-de-Travers. Ils s’installèrent dans le Canton de Vaud entre Lausanne et Genève. Après avoir fini son école secondaire à Lausanne, il partit ensuite travailler à Genève.

« Tu gagneras mieux ta vie dans la finance qu’à monter une charpente », lui dit son père.
Et c’est ainsi que loin de la nature et du calme, il se lança dans le monde de la finance pendant une trentaine d’années.
15 ans dans le trading de devises et métaux précieux et les suivantes en gestion des risques des grandes entreprises. Durant des voyages d’affaires, il découvrit de nombreux pays, de nouvelles cultures lui permettant d’affûter son esprit et ses connaissances. Au fond de lui, l’amour de la nature était toujours présent.

« Je suis resté dans la finance non pas par plaisir, mais par intérêt », nous confie-t-il.
C’est durant ces années qu’il rencontra sa femme. Il devient d’ailleurs l’heureux papa de deux filles ! ils s’installèrent à Collonges-sous-Salève, en France.
Il découvrit le Salève et en amoureux du sport, il pu pratiquer ses sports préférés dont le vélo. Si on vous en parle c’est que ça a son importance !
C’est en rentrant d’une balade à vélo couplé à une suite de coïncidences que les cabanes du Salève ont fait leur entrée dans la vie de Patrick. En rentrant seul de sa balade (ce qui arrive très rarement), il passe devant un panneau avec un numéro de téléphone, le photographie et rentre chez lui à 10 minutes d’ici. Au début hésitant, il finit par appeler et c’est cet appel téléphonique qui marqua le début d’une nouvelle aventure, celle des Cabanes du Salève !

Mais était-ce réellement le fruit du hasard ?
« C’est un enchaînement d’événements qui pourrait sembler issu du hasard, mais je ne crois pas au hasard » Pour Patrick, en tout cas, cela ne fait aucun doute !

Il quitta tout ce qu’il avait pour s’investir complètement dans son projet et le concrétiser. Il fallut deux ans pour finaliser le projet. Deux années de travail intensif, mais quand on aime ce que l’on fait, le temps passe beaucoup plus vite !
C’est en juin 2018 que la nouvelle vie de Patrick commença avec l’inauguration des Cabanes du Salève.

La passion d’un homme cristallisée en un lieu qui a à cœur de vous transmettre sa philosophie de vie.