© Ludivine Bellengé
Ludivine Bellengé@lulueee sur Instagram

Ludivine Bellengé

@lulueee sur Instagram

« Puisque la montagne ne vient pas à nous, allons à la montagne. »
Cette phrase décrit littéralement l’histoire de Ludivine Bellengé. Après avoir passé quelques jours dans la région, elle trouve au Salève son lieu de force et décide de rester vivre près de lui.

Ludivine BellengéLudivine BellengéLudivine Bellengé

« Le Salève, c’est une toute autre énergie : ses ondes, ses histoires, ses alpages et forêts, les bords des falaises, il y tellement d’activités à faire ! Marcher, courir, écouter et respirer, ça rebooste ! »

Ludivine Bellengé
Et si vous étiez...
Les Monts de Genève

Le Salève

Un lieu

La Croix de Savoie

Un plat

Une pizza chèvre-miel

Une activité

Le trail

Une journée idéale

Se lever aux aurores, courir au Salève et admirer le lever du soleil derrière le Mont-Blanc

Une chanson

Les bruits de la nature, le vent qui souffle dans les arbres

Ludivine Bellengé

Salève addict

Voilà 11 ans que cette femme, originaire de la Marne en Champagne-Ardenne, s’est installée en Haute-Savoie. Une véritable passionnée du Salève, à tel point qu’elle connaît maintenant toutes ses légendes aussi bien que les savoyards, voire mieux. Mais elle ne se contente pas de cela.

« Au Salève, je trouve toujours des choses à explorer », nous avoue-t-elle. « La plus aventureuse de la famille », comme elle le dit elle-même, Ludivine a trouvé au Salève non seulement son lieu de force, mais aussi un terrain de jeux idéal.
La randonnée, le géocaching avec le GPS, le trail, la course à pied et à vélo : la liste de ses loisirs au Salève est longue.

Sa bouffée d'oxygène

Le Salève

Diplôme de comptabilité en poche, elle entame un parcours assez chargé dans le commerce. Mais amoureuse de hauteur et d’adrénaline, elle ne cessera de chercher sa place en changeant de métier de nombreuses fois, jusqu’à ce qu’elle tombe sur une offre de cabinière au Téléphérique du Salève. Métier qu’elle exerce à ce jour depuis 2 ans.

Son attachement à cette mystérieuse montagne est omniprésent dans sa vie. C’est littéralement son phare dans la nuit puisque son balcon donne sur le Salève.

C’est son métier, sa bouffée d’oxygène et la bulle de nature où elle recharge ses batteries. Elle partage sa passion au travers de son compte Instagram @lulueee (c’est une source d’inspiration à suivre !).

Ludivine nous raconte des anecdotes du Salève, nous fait sortir des sentiers battus et nous apprend à découvrir cette montagne, selon elle sous-estimée, tout en prenant le temps de respecter la nature.

Fin août 2021, le Téléphérique du Salève fermera pour 20 mois de travaux de rénovation.

Pour Ludivine Bellengé, il sera temps de terminer sa formation de conductrice de remontées mécaniques, mais aussi de vivre de nouvelles expériences et aventures, et de rencontrer de nouvelles personnes. Le tout pour mieux revenir au Salève.