Jean‑Pierre TanousL'Observatoire
© PERLY

Jean‑Pierre Tanous

Chef du restaurant L'Observatoire

Il est temps de prendre de la hauteur. 1250 mètres pour être exact !
Mais il n’est pas question de randonnée ici mais plutôt d’une pause gourmande.

L’Observatoire vous accueille, observez les Monts de Genève tout en profitant d’un repas.

Jean-Pierre Tanous l'observatoire

À plus de 1200m d’altitude, vous aurez l’impression de toucher du doigt le paradis…

Jean-Pierre Tanous
Les Monts de Genève

Le Salève

Un lieu

Le toit de L’Observatoire

Un plat

Gumbo Cajun

Une activité

Road trip en moto

Une journée idéale

Une journée pendant laquelle il apprend

Une chanson

Here I come
Barrington Levy

 

L'Observatoire

Le restaurant

Tout en haut du Salève, se dresse fièrement un restaurant. L’Observatoire.

Depuis sa terrasse, c’est une vue imprenable sur le bassin Genevois, le Jura qui s’offre à vous.
et pour les plus attentifs d’entre vous, un aperçu timide du Mont-Blanc.  

Un lieu reposant et qui semble hors du temps.

Passez les portes de lObservatoire et entrez dans lunivers de Jean-Pierre Tanous et son équipe.

Décoration vintage, ambiance cosy comme à la maison avec des fauteuils et des canapés qui n’attendent que vous !
L’équipe de l’observatoire veillera à votre confort, alors n’hésitez pas à commander un cocktail et installez-vous.

Garanti fait maison ! D’ailleurs tout est fait maison ici. Oui oui, même le petit gâteau qui va avec le café.
Le restaurant L’Observatoire a à coeur de maîtriser tous les produits qu’il propose pour s’assurer de la qualité de ses services.

Une carte qui change au gré des envies du Chef. D’inspirations éclectiques, il saura vous surprendre et vous régaler !
Il est temps de passer à table, vous devez commencer à avoir faim non ?

Jean-Pierre Tanous

Le Chef

Fils dun père Libanais et dune mère métisse, il naît en 1985 en Côte-d’Ivoire.
Il reviendra avec ses parents en 1991 en Haute-Savoie où il grandira et fera ses études aux abords du lac Léman.

Dans un premier temps il poursuit un cursus général et obtient son baccalauréat.
Dans un second temps, il rentre à l’institut Vatel à Lyon en master management hôtelier international.
Lors de sa dernière année, Jean-Pierre a l’opportunité de partir finir son Master aux États-Unis. Il intègre un management training en Californie et finit par y passer 5 ans !
Qui dit pays étranger, dit culture différente et cest en vivant aux États-Unis que Jean-Pierre a compris quil ne voulait pas rester là-bas. Il rentre donc en Haute-Savoie et travaille à Genève.
Sa vision du métier de restaurateur diverge des établissements dans lesquels il travaille. Trop hiérarchique pour lui, il narrive pas à s’attacher et travaillera dans plusieurs restaurants avant de trouver ce quil voulait vraiment. Quelqu’un pour lui apprendre le plus possible et pouvoir commencer sa propre aventure. « Il m’a dit tu vas en baver mais tu vas apprendre énormément. » Il passe 18 mois intensifs pendant lesquels il a reconstruit tout le département de restauration.

« Au bout dun moment je navais plus peur, je me suis senti capable de me lancer ». Il démissionna de son travail et lança ses recherches pour trouver un restaurant. Déterminé, il tente sa chance avec Lobservatoire en 2013. Un restaurant en déshérence au sommet du Salève !
Petit à petit Jean-Pierre arrive à construire son rêve accompagné de sa femme.
Toujours dans lesprit davancer « step by step » et de sassurer de la bonne maîtrise des choses.
Il accompagne et forme maintenant son équipe. « Tout doit être maîtrisé dans le fond du détail » que ce soit la connaissance du café ou dans la création des produits du restaurant.

Peu importe le temps que cela prend, ce qui compte cest le résultat ! « Je voulais faire des frites maison, ça m’a pris 4 ans à trouver la bonne recette. ».

Curieux de nature, il sinvestit pleinement dans la maîtrise de nouvelles pratiques. Jean-Pierre a toujours besoin de renouveler ses connaissances. Lorsquil sait faire sur le bout des doigts, il lui faut trouver quelque chose dautre pour le stimuler.

Son univers ? Le sans limites ! Toujours se dépasser, être ouvert aux changements et s’investir. C’est cette philosophie qui émane de son équipe aujourd’hui.
Jean-Pierre a un objectif. Réussir à transformer L’Observatoire en véritable institution !

Toujours dépasser ses limites.