Explorez les Voirons en raquettesÉvasion nature
Balade en raquettes aux VoironsBalade en raquettes aux Voirons
©Balade en raquettes aux Voirons|Mathis Decroux - Antoine Truchet

Balade en raquettes aux Voirons

Quoi de mieux qu’une escapade en raquettes à neige pour profiter d’un moment de calme en pleine nature ?
Équipés de raquettes, préparez-vous à crapahuter dans la neige au sommet des Voirons ! Découvrez ce massif à la nature sauvage préservée.

Jean-Marc PeutetJean-Marc Peutet

“ Une seule envie, celle de vous accompagner à la découverte de la faune, la flore, la richesse de nos sentiers dans toutes les Alpes. Je mets à votre service ma bonne humeur et ma joie de profiter de la vie. »

Jean-Marc Peutet, accompagnateur en montagne

La neige est enfin là. Elle a fait son apparition, un matin, sans prévenir. Elle a peu à peu recouvert les sommets des Monts de Genève qui bordent la frontière. Et ça tombe bien, le timing est parfait pour une randonnée raquettes dans les Voirons !

#Raquettes

Le rendez-vous est donné : direction Chez Juffly à Fillinges. Jean-Marc, notre guide, nous attend déjà sur le parking. Le temps de se saluer et de faire les présentations et c’est parti. Raquettes aux pieds et bâtons bien en main, nous empruntons le chemin qui serpente entre les maisons pour atteindre la forêt.
Pendant un moment, la brume nous accompagne et donne une atmosphère mystérieuse à notre balade. Le paysage garde le suspens pour mieux se révéler plus tard et nous en mettre plein la vue… Mais ça nous ne le savons pas encore !
Rapidement, un chalet apparait au détour du chemin. C’est le moment de faire une pause. Jean-Marc en profite pour allumer un feu pour qu’il fasse bien chaud tout à l’heure. Puis, nous reprenons notre montée vers la crête de la montagne.
Peu à peu les corps se réchauffent. Le souffle forme de petits nuages au rythme de notre respiration.
La neige qui se faisait rare au départ se dévoile à présent. C’est un signe supplémentaire que l’ascension, la vraie, a bel et bien commencé !

#Forêt

Pas à pas, nous progressons dans la neige et entrons dans la forêt. Le silence règne, brisé seulement par le bruit de la neige qui crisse doucement sous nos pas. Notre groupe fait peu de bruit mais tout de même trop pour espérer apercevoir nos amis à quatre pattes.
Alors Jean-Marc prend le relais. Il nous raconte ses anecdotes de balades, nous apprend à reconnaître les traces des animaux. Lièvres, biches, renards, chamois… Tous ont fréquenté les mêmes bois que nous. Certains ont peut-être même pris la fuite en nous entendant approcher.
À d’autres endroits, la neige est intacte. De quoi nous mettre dans la peau de grands explorateurs partis à la découverte de territoires inconnus. Parfois, la lumière se fraie un chemin parmi les nuages et les branches des arbres. La neige fraiche se met alors à scintiller comme un tapis de diamant. C’est magique !
Absorbés par tant de beauté, nous nous rapprochons sans nous en rendre compte de notre objectif : Notre Dame du Pralère et ces 1103m d’altitude. Érigé en 1877 pour conjurer la grêle et les tempêtes, cet oratoire offre un panorama splendide sur le Léman et le Jura. Enfin, quand la mer de nuages nous laisse en profiter bien sûr !
L’un après l’autre, nous sortons de la forêt pour rejoindre l’oratoire. Le soleil brille haut dans le ciel. Les nuages s’étendent à perte de vue sous nos yeux. Le Salève et le Jura dépassent fièrement avec leurs 1379 m et 1720m d’altitude. La vue est tout simplement magnifique !
Impossible de reprendre notre chemin sans profiter des lieux pour faire une pause bien méritée. Rochers et racines en guise de sièges et des boissons chaudes pour réchauffer les corps, Jean-Marc a tout prévu.

#Ambiance

Au sommet, l’ambiance est détendue. Les blagues fusent et les anecdotes ne manquent pas. Jean-Marc, notre guide, aime échanger, il partage ses expériences avec plaisir.
Au moment de redescendre, nous prenons un autre chemin qui nous permettra de faire une boucle pour revenir au chalet.
De temps en temps, nous sommes surpris par la neige qui tombe subitement des arbres. Ou par la brise qui soulève la neige par moment. Certains s’allongent au sol et créent des traces d’ange dans la neige. En plein cœur de ce massif sauvage, l’ambiance est joyeuse et enfantine.
Peu à peu, nous retrouvons les chalets et leurs toits recouverts de neige. On dirait une grosse couche de sucre glace, comme dans les contes de fée. Parmi eux, se trouve le chalet de la Maison de la montagne des Voirons, mignon et rustique à la fois.
La chaleur règne dans le chalet. Les meubles traditionnels en bois et le poêle n’y sont pas pour rien.
La table est mise, le caquelon trône au centre de la table c’est parfait car les estomacs commencent à se manifester. Il est temps de préparer la fondue. Rapidement, les odeurs de fromage se mélangent à celle du feu de bois. Hummm !
Pendant le repas, la convivialité et le partage règnent en maître. Dès le début de la journée, Jean-Marc a su briser la glace parmi le groupe. Il s’est montré prévenant, drôle. Il a pris plaisir à partager sa connaissance des lieux et de la nature… À raconter ses rencontres animales ou humaines au cours de ses balades. À transmettre, tout simplement, son amour pour ce massif.

Les Voirons sont, sans aucun doute son quartier général. Venez le découvrir à ses côtés !

À PARTIR DE

65 €

PAR PERSONNE

Sur la base d’un groupe de 8 à 12 personnes.

De décembre à fin mars.

Rendez-vous sur le parking pour vous équiper.
Matériel fourni : raquettes fournies, tenue adaptée à la pratique à prévoir, prendre des bâtons de ski est vivement conseillé.
Selon l’enneigement, il est possible de faire la sortie sans raquette.
Fondue servie sans alcool.
Possibilité d’ajouter de la viande séchée en supplément au prix de la quantité souhaitée.

Infos &

Réservation