Voir les photos (2)

Place de la Gare et son histoire

Site et monument historiques à Annemasse
Gratuit
  • La place de la Gare d'Annemasse témoigne de la richesse de son histoire ferroviaire ayant notamment initié l'essor de la ville. C'est une de ses plus anciennes places et ses bâtiments conservent la mémoire de ce passé !

  • Le projet
    Le projet de ligne ferroviaire reliant Collonges, Annemasse et Thonon remonte au décret de Napoléon III du 22 décembre 1860, mais il faudra attendre 20 ans pour que la ligne soit effectivement mise en service.

    Le tracé de la ligne de Chemin de Fer
    L’Etat adapte le tracé de la ligne à la frontière, car en 1860, il n’est pas envisageable que des soldats français puissent s’arrêter ou même passer par la Suisse en train. Les délimitations des communes ne sont en revanche pas...
    Le projet
    Le projet de ligne ferroviaire reliant Collonges, Annemasse et Thonon remonte au décret de Napoléon III du 22 décembre 1860, mais il faudra attendre 20 ans pour que la ligne soit effectivement mise en service.

    Le tracé de la ligne de Chemin de Fer
    L’Etat adapte le tracé de la ligne à la frontière, car en 1860, il n’est pas envisageable que des soldats français puissent s’arrêter ou même passer par la Suisse en train. Les délimitations des communes ne sont en revanche pas prises en compte. Le tracé isole une partie d’Ambilly et l’emplacement retenu pour la gare d’Annemasse se trouve à Ville-la-Grand ! C’est une déception pour les élus d’Annemasse qui espéraient que le train arrive à Château-Rouge, alors centre névralgique du bourg. Après négociations, les trois communes arrivent toutefois à se mettre d’accord sur un échange de terrains et le conseil municipal réfléchit à une extension d’Annemasse en direction de la gare.

    Annemasse : un nœud ferroviaire important
    En 1880, la gare est finalement inaugurée et c’est la Compagnie PLM, Paris-Lyon-Marseille, qui est chargée de l’exploitation. Trois ans plus tard, le 10 juillet 1883, la ligne « Annemasse-La Roche » est créée. La même année, un glissement de terrain, sur la ligne Bellegarde-Genève relance l’intérêt de la Suisse pour le projet de création d’une ligne Cornavin-Annemasse et c’est ainsi que la ligne Annemasse-Vollandes, dénommé plus tard Genève-Eaux-Vives, voit finalement le jour en juin 1888 ! Enfin, entre 1888 et 1891, la construction de la ligne Annemasse-Sixt permet de relier Annemasse à la Vallée du Giffre. Dès lors, la gare d’Annemasse devient un véritable pôle ferroviaire.

    La gare, facteur de développement
    L’arrivée du train a radicalement fait évoluer le bourg. En 1883, la création d'un centre-ville est prévue, autour de l'actuelle place de la Mairie. Il sera relié à la gare par une nouvelle voie, actuelles avenue de la gare et rue de la gare. Sont également tracées la place du triangle (actuellement place Jean Deffaugt), la rue du Mont-Blanc, la rue du Nord (actuelle rue du Docteur Favre), la rue du Môle, et la rue des Alpes ! Attirés par le chemin de fer, des commerces, des hôtels et des usines s’installent et l’économie se développe. Si en 1876 Annemasse n’a que 1221 habitants, elle en compte 3300 en 1911, 6000 en 1926 et 8000 en 1936 !

    Lieu de passage
    Le train favorise également les passages de part et d’autre de la frontière. Entre 1914 et 1918, Annemasse voit transiter des milliers de réfugiés et rapatriés, femmes, enfants, vieillards, qui ont fui les zones de combat ou en ont été évacués. Durant la Seconde Guerre mondiale, la gare est également un lieu stratégique pour ceux qui cherchent à échapper à l’oppresseur nazi. Plusieurs cheminots ont d’ailleurs pris une part active dans la Résistance.

    Le bâtiment de la Gare
    Le style architectural de la gare peut être défini comme classique IIIème République. Le chantier dure de 1978 à 1980. S’ajouteront ensuite d’autres bâtiments annexes, parmi lesquels la rotonde prévue pour abriter et réparer jusqu’à 48 locomotives, les agences des douanes, puis la halle Tapponnier, le buffet de la gare et le centre d’apprentissage. La façade de la gare subit plusieurs modifications au fil du temps. En 1920, une marquise est ajoutée, remplacée en 1960 par une avancée vitrée, elle-même démontée dans les années 80. Avec le déploiement du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) et l’arrivée du Léman Express, le bâtiment poursuit sa transformation. La rotonde est démolie en 2017 et l’ancienne gare est intégrée à un nouveau bâtiment moderne, lumineux et entièrement vitré.
  • Environnement
    • En centre ville
    • En ville
    • Gare SNCF à moins de 500 m
    • Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Equipements
    • WC publics
  • Services
    • Accès Internet Wifi
    • Documentation Touristique
    • Informations touristiques
    • Point argent
    • Restaurant
    • Visite gratuite
    • Restauration rapide
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2023
    Ouvert Tous les jours
Fermer