Voir les photos (4)

Parcours marche Neydens centre

Pédestre à Neydens
9.6 km
Pédestre
4h
Moyen
  • Le tracé est réalisé sur les communes de Neydens (74160) Beaumont et Feigères.

    Départ : Ou vous le souhaitez ! Parkings du chef-lieu de Neydens, ou mairie de Feigères ou stade Frédéric Meyer au Chable.
    Vous pouvez l’emprunter dans n’importe quel sens. Vous progresserez d'un poteau de balisage à l'autre.
    Balisage jaune
  • Départ
    Neydens
  • Dénivelé
    201 m
  • Période en clair
    Toute l'année.
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 Borne "milliaire"
Aujourd’hui destinée à la commémoration de la Première guerre mondiale, ce monument est un assemblage de plusieurs éléments qui ont traversé l’histoire. Cela lui donne une forme originale très spécifique à la commune de Neydens.<br/>Cette borne trouve son origine dans l’Antiquité romaine or des doutes subsistent quant à sa première utilisation : colonne d’habitation profane, temple, bornes milliaires… En effet ces dernières étaient utilisées pour délimiter les routes ou les frontières des provinces romaines. On les appelle ainsi car on utilisait alors les milles romains comme mesure de distance. Habituellement ces bornes étaient gravées mais on ne retrouve pas d’inscription sur celle-ci qui permettrait de confirmer cette fonction...
Elle a ensuite été remployée pour la création d’un monument aux morts en mémoire de la tragédie de 1914-18. Les villageois avaient réuni les fonds nécessaires à sa requalification commémorative. Au-dessus, on trouve un chapiteau où figure les noms de quatre batailles qui ont marqué l’histoire de la Grande Guerre : Somme, Marne, Verdun, Vosges. Représentant la victoire, un coq de style chapon surmonte l’ensemble face à l’Est. Le monument aux morts est inauguré en 1921.
0.jpg 1.jpg
2 Eglise de Neydens
L’église est de style néogothique. Elle a été édifiée par l’architecte annecien Fontaine en 1890 et inaugurée en 1892. L’intérieur a été rénové en 1967 et l’extérieur en 1980.
0.jpg
3 Chapelle Notre Dame de la Salette
A Feigères se trouve une chapelle néo romane dont l'histoire tumultueuse renvoie aux conflits religieux autour du culte de la Vierge.<br/>Tous les 15 août, la chapelle de Notre-Dame-de-la-Salette accueille les pèlerins venus rendre hommage à la Vierge Marie. Il faut dire que son histoire est fortement liée à la question du culte marial qui a divisé la communauté des chrétiens avec d’un côté les catholiques qui voue un culte à la Sainte Vierge et aux saints, et de l’autre les protestants qui considèrent le culte des intercesseurs comme vain. C’est dans ce cadre que le révérend Mugnier entreprend la construction d’une chapelle sur les ruines de l’ancien château féodal du Châtelard où ont vécu successivement 13 seigneurs. Fervent défenseur du catholicisme, ce lieu lui paraît idéal puisqu’il fait face à Genève, la protestante. Il récolte les fonds, aidé par les paroissiens et l’Abbé Philippe, ainsi, la première pierre est bénie le 5 juillet 1874. A la mort des deux ecclésiastes, les conflits de succession commencent et la chapelle inachevée passe entre les mains de plusieurs familles. Cela ralentit considérablement les travaux, et l’édifice ne trouve sa forme néo-romane actuelle qu’en 1927. On lui donne alors le nom de « Notre-Dame-de-la-Salette » en hommage à une apparition de la Vierge survenue en 1847 en Isère dans le village éponyme.
Non loin de ce lieu de dévotion se trouve la croix du Châtelard ainsi qu’un pan du mur du château médiéval, dernier témoin des seigneuries du Châtelard qui régnèrent sur les lieux entre 1400 et 1789, en somme jusqu’à ce que la fièvre révolutionnaire atteigne le duché de Savoie.
0.jpg
201 mètres de dénivelé
  • Altitude maximum : 640 m
  • Altitude minimum : 525 m
  • Dénivelé total positif : 201 m
  • Dénivelé total négatif : -201 m
  • Dénivelé positif maximum : 54 m
  • Dénivelé négatif maximum : -52 m
Fermer