Voir les photos (5)
Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Empire et Galaxie exposition d'Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Culturelle, Exposition, Art contemporain, Photographie à Annemasse

Gratuit
  • La Villa du Parc a accueilli en résidence tout au long du premier semestre 2021 le couple d’artistes Eric Tabuchi et Nelly Monnier. Une exposition leur est consacrée à partir du 4 septembre 2021 à la Villa du Parc intitulée Empire et Galaxie.

  • En décembre 2020, en plein confinement et sous la neige, Eric Tabuchi et Nelly Monnier débutaient une résidence nomade sur les routes alpines, avec pour camp de base la Villa du Parc à Annemasse.

    Cette résidence s’inscrivait dans le cadre de leur projet au long cours l’Atlas des Régions Naturelles, qui constitue une archive photographique documentant la diversité du bâti et des paysages du territoire français marqué par les fluctuations économiques depuis les Trente Glorieuses.

    Sur...
    En décembre 2020, en plein confinement et sous la neige, Eric Tabuchi et Nelly Monnier débutaient une résidence nomade sur les routes alpines, avec pour camp de base la Villa du Parc à Annemasse.

    Cette résidence s’inscrivait dans le cadre de leur projet au long cours l’Atlas des Régions Naturelles, qui constitue une archive photographique documentant la diversité du bâti et des paysages du territoire français marqué par les fluctuations économiques depuis les Trente Glorieuses.

    Sur plusieurs saisons, Eric et Nelly ont arpenté les régions naturelles autour d’Annemasse, photographiant et collectant le matériau de base à leur exposition au centre d’art contemporain en septembre. Véritables « Bonnie and Clyde des départementales », ils ont sillonné les régions du Pays de Gex, du Chablais, du Faucigny, du Genevois, de la Savoie Propre et du Beaufortain.

    Ils ont ainsi documenté la vallée industrieuse de l’Arve et ses pavillons des années 50, et ont aussi pérégriné sur les bords du Giffre, les cols de la vallée d’Abondance ou le sommet du Môle. Ils ont découvert à Sixt-Fer-à-Cheval la figure et les merveilles de Pierre au Merle, pionnier du tourisme, ébéniste et photographe, qui les a séduits et dont ils se sont sentis proches. Ils ont flâné dans les stations de ski aux remontées mécaniques à l’arrêt et aux chalets vides. A côté d’Annemasse, l’histoire du Macumba, la plus grande discothèque d’Europe, détruite par un incendie en 2005 puis revendue au groupe suisse Migros en 2015 les a émus. L’Empire, l’une des salles de danse surmontée d’une mini Tour Eiffel, y est encore visible.

    A l’image de ce club mythique où chaque salle reflétait une ambiance différente, l’exposition Empire & Galaxie se parcourt à travers 5 thématiques : au rez-de-chaussée du centre d’art on passe des plaines fourmillant d’activités commerciales et industrielles surchargées d’enseignes kitsch (on y trouve un beau spécimen de bar PMU-restaurant Le Galaxie à Sallanches) au charme pavillonnaire dont les noms de villas sont inscrites en fer forgé sur les perrons. A l’étage, il et elle s’attachent aux traces du vernaculaire montagnard, présenté dans une scénographie évoquant celle des écomusées (où se mêlent mobilier-présentoirs et objets artisanaux sculptés) pour rejoindre enfin les stations de ski et les paysages d’altitude. A l’issue du parcours, les deux artistes reviendront sur les coulisses de l’aventure en évoquant l’aspect fictionnel de leur projet documentaire.

    Ce couple à la ville comme à l’atelier a des pratiques artistiques riches et complémentaires autour des formes de l’architecture. A l’instar du livre Atlas of Forms dans lequel Eric Tabuchi a regroupé 1500 photographies collectées sur Internet et les a classées selon des critères rudimentaires de géométrie ou d’état. Les deux artistes sont à la recherche des signes qui composent les paysages urbains ou ruraux comme dans Alphabet Truck dans lequel Eric Tabuchi a photographié 26 portes arrière de camions comportant toutes une lettre de l’alphabet ou dans les œuvres de Nelly Monnier qui extrait des éléments décoratifs vernaculaires (motifs et cadres de volets, typographie des enseignes, …) de leur contexte et leur redonne une place de choix dans ses tableaux et dessins. Amateur·e·s d’objets populaires, il et elle conçoivent des écussons à l’effigie de chaque région ainsi que des ensembles de cartes postales.

    Ces produits dérivés seront en vente au centre d’art. Le lancement du premier tome imprimé représentant 12 régions et 4 thématiques de l’Atlas des Régions Naturelles est prévu dans le courant de l’automne.
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 4 septembre 2021
    au 19 décembre 2021
  • Lundi
    Fermé
    -
  • Mardi
    14:00 - 18:30
  • Mercredi
    14:00 - 18:30
  • Jeudi
    14:00 - 18:30
  • Vendredi
    14:00 - 18:30
  • Samedi
    14:00 - 18:30
  • Dimanche
    14:00 - 18:30
Programme