img-name-mising

Circuit découverte : Le massif du Mont-Blanc

Routier à Annemasse

227.7 km
Routier
Facile
  • Découverte de la majestueuse chaîne du Mont-Blanc, vallée de Chamonix et col des Montets pour l'accès en Suisse. Après le col de la Forclaz, descente sur la vallée du Rhône dans un décor de montagne inoubliable.

    Départ d'Annemasse direction Chamonix Mont-Blanc par autoroute A 40 ou R. N. 205.
    Chamonix Mont-Blanc (82 km) : Site montagneux exceptionnel - Station capitale mondiale de l'alpinisme - Téléphériques de l'Aiguille du Midi (3842 m) et du Brévent (2526 m) - Site de Haute montagne...
    Découverte de la majestueuse chaîne du Mont-Blanc, vallée de Chamonix et col des Montets pour l'accès en Suisse. Après le col de la Forclaz, descente sur la vallée du Rhône dans un décor de montagne inoubliable.

    Départ d'Annemasse direction Chamonix Mont-Blanc par autoroute A 40 ou R. N. 205.
    Chamonix Mont-Blanc (82 km) : Site montagneux exceptionnel - Station capitale mondiale de l'alpinisme - Téléphériques de l'Aiguille du Midi (3842 m) et du Brévent (2526 m) - Site de Haute montagne "Les Grands Montets" (3275 m).
    Les Praz de Chamonix: Site touristique ancien - Golf.
    Argentière (90 km) - Altitude 1461m: Charmant village de montagne au pied des cimes impressionnantes - Glaciers du Tour d'Argentière.
    Col des Montets (94 km) : Site sauvage de montagne - Champs de rhododendrons - Musée de la flore alpine.
    Vallorcine (98 km) : Village montagnard au fond de la vallée, géographiquement tournée vers la Suisse - Point frontière - Site alpin typique électrique d'Emosson à proximité.
    Col de la Forclaz (110 km) - Altitude 1527m : Point de passage entre les montagnes - Vue intéressante.
    Martigny (125 km) : Ville active de la vallée du Rhône du fait de sa position de carrefour routier alpin - Musée - exposition très intéressante de la Fondation Giannada - Vieille ville - Pont couvert en bois - Vestiges de l'époque romaine - Cascade de Pissevache à proximité.
    Saint-Maurice (139 km) : Ville agréable et calme - Ancien Agaune, lieu de
    martyre de Saint-Maurice et de la légion Thébaine au pied des Dents du Midi - Abbaye fondée en 515 - Église abbatiale - Trésor ecclésiastique, l'un des plus important de la chrétienté (visite).
    Saint-Gingolph (170 km) : Ville frontière à cheval avec la Suisse et la France à statut particulier du fait de sa bi-nationalité - Promenade au bord du lac.
    Evian·les·Bains (139 km) : Ville très ancienne vocation touristique et thermale - Ville Fleurie (4 fleurs) - Promenade au bord du lac - Source Cachat - Centre nautique - Casino.
    Thonon·les·Bains (187 km) : Ville agréable et vivante, capitale de la région
    du Chablais - Promenade au bord du lac Léman - Maison des Arts et Loisirs - Espace "Rénovation" - Parc thermal - Port de plaisance - Château de Ripaille, ancienne résidence des Comtes de Savoie - Musée des Pêcheurs - Ville Fleurie (4 fleurs).
    Retour à Annemasse, total 230 km environs.
  • Documentation

    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées

    • Individuels
Points d'intérêt
1 Office de Tourisme de Chamonix
L'office dispose d'un espace d'accueil chaleureux et spacieux où les visiteurs trouveront des brochures, des panneaux d'information et un espace enfant.<br/>Nous vous proposons une connexion wifi gratuite. Un espace wifi avec des chaises et petites tables est à disposition*.
A l'extérieur de l'office de tourisme, des chaises longues sont mises à disposition*.

Notre service accueil vous propose des informations en 9 langues dont le suédois et le néerlandais, sans oublier la langue des signes.
Une documentation en 7 langues* est à votre disposition.
Nous gérons les réservations hôtelières de dernière minute.

Vous pourrez aussi profiter de notre boutique où vous trouverez des souvenirs, carte sentiers et randonnées, affiches, petite librairie, service de photocopie/impression et une billetterie (excursions, spectacles, matchs, visites).

L'Office de tourisme a reçu la marque Qualité Tourisme en Octobre 2018.

*Certains services sont momentanément indisponibles en raison de la crise sanitaire COVID19.
2 Office de tourisme d'Argentière
L’office de tourisme d’Argentière dispose d’un hall d’accueil chaleureux.<br/>Nous vous proposons une connexion wifi gratuite.

Vous trouverez des brochures en 6 langues* et des panneaux d'information.
Nous gérons les réservations hôtelières de dernière minute.

Vous pourrez aussi profiter de notre boutique où vous trouverez des souvenirs, carte sentiers et randonnées, affiches, petite librairie, service de photocopie/impression et une billetterie (excursions, spectacles, matchs, visites).

L'Office de tourisme a reçu la marque Qualité Tourisme en Octobre 2018.

*Certains services sont momentanément indisponibles en raison de la crise sanitaire COVID19.
3 Toilettes publiques - village d'Argentière
Proche de l'office de tourisme d'Argentière, centre village.
4 Col des Montets
Le col des Montets est un col liant la Vallée de Chamonix et Vallorcine qui se situe à la frontière du Valais Suisse. Il culmine à 1 461 mètres d'altitude.<br/>Au sommet du Col, vous trouverez le chalet de la Réserve des Aiguilles Rouges et un sentier botanique permettant de découvrir la faune et la flore des Alpes.
5 Office de Tourisme de Vallorcine
L'office de tourisme de Vallorcine Mont Blanc vous accueille dans un cadre chaleureux et authentique.<br/>A votre disposition : documentations sur la région la Suisse et l'Italie.
- vente de carte neige, permis de pêche, cartes de sentiers pédestres
- Accès wifi gratuit en extérieur, Boutique.

L'Office de Tourisme a reçu la marque Qualité Tourisme en Octobre 2018.
6 Barrage d'Emosson
Le barrage draine eaux françaises et suisses, capte à 2000 m d'altitude les eaux des glaciers d'Argentière et du Tour pour les descendre à la Centrale de Vallorcine. Le site du barrage d’Emosson offre une vue panoramique imprenable sur le Mont-Blanc.<br/>Construit entre 1967 et 1975, le barrage d’Emosson, situé au col de la Gueulaz, est le deuxième plus grand barrage de Suisse. Il est le point de départ de nombreuses randonnées. Le site du barrage d’Emosson offre une vue panoramique imprenable sur le Mont blanc.
Sa contenance est de 225 millions de m3 d’eau. Son mur est haut de 180 mètres et son couronnement long de 554 mètres. Lorsqu’il est plein, l’ouvrage submerge de 42 mètres l’ancien barrage de Barberine construit en 1925.
7 Abbaye de Saint-Maurice
Edifié en l’an 515 pour honorer les Martyrs Maurice et ses Compagnons, l'Abbaye de Saint-Maurice est la plus ancienne abbaye d’Occident toujours en activité. Pèlerins et visiteurs y affluent du monde entier.<br/>L’histoire chrétienne d’Agaune commence autour de l’an 300 avec le martyre de saint Maurice et de ses compagnons de la Légion thébaine, au lieu-dit Vérolliez. Venus d’Égypte, ces soldats, chrétiens, font partie de l’armée de Maximien qui se dirige vers le Rhin.

Maurice, Exupère, Innocent, Candide et leurs compagnons refusent des ordres impies de l’empereur. Ils sont massacrés et ensevelis sur les lieux. La Passion des Martyrs d’Agaune, par l’évêque Eucher de Lyon, prête à Maurice ces paroles:
«Nous sommes tes soldats, ô empereur, mais avant tout serviteurs de Dieu. Nous te devons l’obéissance militaire, mais nous lui devons l’innocence. Nous préférons mourir innocents que vivre coupables ».

Vers 380, Théodule, premier évêque connu du Valais, transporte les restes des martyrs sous la falaise et y construit une première basilique en leur honneur.

En 515, le roi Sigismond innove en introduisant la louange perpétuelle à Agaune. Cette prière continue, 24 heures sur 24, se poursuivra jusque vers l’an mil sans laisser beaucoup de traces écrites. En 824, les moines sont remplacés par des chanoines, qui suivront la Règle de saint Augustin dès 1128.

Rois et princes ont donné une aura internationale à l’Abbaye, cherchant à en retirer des bénéfices, mais aussi la comblant de présents pour honorer les saints martyrs. Les 12e et 13e siècles ont été un âge d’or pour le Trésor des reliques.

Tout au long de son histoire, l’Abbaye vivra au rythme d’événements qui ne menaceront pourtant jamais sa pérennité. La Réforme s’arrête aux portes du monastère. Incendies et chutes de rochers nécessitent des reconstructions. La Révolution, d’abord menaçante, permet finalement l’ouverture du collège de l’Abbaye en 1806.

Toujours en phase avec le monde qui l’entoure et ses besoins, l’Abbaye de Saint-Maurice regarde aujourd’hui son passé avec gratitude et envisage son avenir avec confiance.
8 Office de Tourisme d'Evian
L'Office de Tourisme d'Evian dispose d'un accueil spacieux et informatif. De nombreux dépliants sont mis à disposition, une boutique propose des produits de l'office mais également de l'eau minérale evian, un espace enfant est aménagé.<br/>A la vente :
- carnets de tickets des bus urbains
- disques de stationnement
- livres édités par la Mairie d'Evian
- billetteries de spectacles
- cartes de randonnées.
La centrale de réservation est en charge des séjours de remise en forme avec Les Thermes Evian, ainsi que les séjours de groupes. Le Service Congrès organise les accueils de séminaires et réunions par la commercialisation du palais Lumière et du palais des festivités.
Des tablettes sont en accès libre au public pendant les heures d'ouverture de l'office. Accès wifi gratuit.

Port du masque obligatoire.
Désinfection de vos mains à l'entrée
2 personnes maximum dans l'Office de Tourisme ( 1 personne par famille)
9 Funiculaire de Thonon-les-Bains
Créé pour permettre l'acheminement en direction de la "Ville Haute" des matériaux transportés par les barques de Meillerie, le funiculaire fut inauguré le 2 avril 1888.<br/>A l'époque, ses cabines étaient en bois et leur charme n'excluait nullement une certaine sophistication puisqu'il y était prévu des emplacements de première et seconde classe ainsi qu'une partie réservée aux bagages et denrées transportées.

Conçu par l'ingénieur Auguste Alesmonières, c'est le seul funiculaire en Europe à se croiser dans une courbe. La longueur totale de la ligne est de 230 mètres dont 86,8 mètres en courbe. La différence de niveau, de 40 mètres, est rachetée par une rampe moyenne de 22%.

Les onzes tonnes d'eau nécessaires à sa motricité par système de contrepoids étaient fournies par le service des eaux de la ville.
La pénurie d'eau, les temps d'attente dus au remplissage, mais surtout le manque de sécurité d'un tel système reposant uniquement sur l'appréciation de la vitesse par un machiniste actionnant un frein à manivelle, ont motivé la mise en service d'une traction par moteur électrique en 1956.

En 1989, la ligne fut entièrement automatisée et les anciennes cabines réformées.
10 Office de Tourisme de Thonon-les-Bains
Besoin d'information, de conseils ? Envie de sorties ? A la recherche d'un hébergement ?... Venez nous voir !<br/>- Information
- Conseil personnalisé
- Actualité / Agenda
- Billetteries (concerts, spectacles, transports urbains...)
- Bornes d'Information interactives 24/24h et 7/7j
- Accès Wifi gratuit
- Activités encadrées en saison (adultes et enfants)
- Point de location poussette et porte-bébé
- Service de bagagerie
- Location de porte-bébé, poussette tout-terrain et sièges auto 0-4 ans.

Retrouvez également notre point accueil saisonnier au Port de Rives (Place du 16 août 1944) de la mi-juin à la mi-septembre.
11 Thermes de Thonon-les-Bains
Au coeur d'un parc verdoyant, tout proche des rues piétonnes, le centre thermal propose différents types de cures, de soins de détente et remise en forme.<br/>La construction du premier établissement thermal est réalisée entre 1885 et 1888 par Jean Blanc, entrepreneur à Thonon, selon les plans de Louis Guyon. Cet équipement est classé dans la liste des stations thermales françaises par un décret de 1890. Thonon prend alors le nom de Thonon-les-Bains.

La clientèle que forment les curistes aide indiscutablement au développement de la ville : création de commerces, d’artisanat, vente de produits agricoles en été. Thonon passe ainsi de 5 080 habitants en 1861 à 7 232 habitants en 1911. Villas et hôtels susceptibles d’attirer une clientèle aisée et exigeante se développent au début du XXe siècle. Ils sont une dizaine en 1914, dont deux hôtels de luxe.

La Ville accorde en 1892 à la Société Anonyme des Eaux Minérales de la Versoie l’exploitation des eaux, puis de l’établissement thermal. L’hôtel du Parc et le Casino sont créés à partir de 1901.

Toutefois, l’établissement thermal tombe en désuétude lors de la Première guerre mondiale et la Société périclite rapidement. Sa concession lui est retirée par le Conseil Municipal en 1916.
L’établissement thermal, l’hôtel, le casino et le parc sont vendus en 1923 à la Société des Grands Hôtels d’Evian. La ville rachète l’établissement thermal en 1927 et le transforme en bains douches.
Le casino ferme ses portes en 1929 tandis que l’hôtel du Parc est transformé en logements privés en 1942.

Les thermes connaissent un renouveau dans les années 1940 et 1950. L’établissement thermal est rasé puis reconstruit plus à l’ouest du parc, en 1954, sur les plans de l’architecte Nicolas de Ropp. Il est alors exploité sous forme de régie municipale.

Les principales cures à Thonon-les-Bains traitent la rhumatologie, les maladies métaboliques, les maladies de l’appareil urinaire et de l’appareil digestif. Gérés par délégation de service public depuis 2001 et complètement rénovés en 2011, les thermes associent aujourd'hui à leur activité de cures la remise en forme et le thermoludisme.
12 Château de Ripaille
Haut lieu historique, culturel, touristique et vinicole de la Haute-Savoie, Ripaille à Thonon-les-Bains est aussi un des plus grands et remarquables sites naturels au bord du Lac Léman.<br/>Par sa grandeur, son charme, ses souvenirs, Ripaille est un des plus beaux domaines au bord du Léman. Au Moyen-âge retraite semi-religieuse du premier Duc de Savoie, Amédée VIII, aux 17e et 18e siècles couvent de Chartreux, protégé du "siècle" par le haut mur qui l'entoure encore aujourd'hui, en 1900 propriété d'un grand industriel-esthète, Ripaille est depuis toujours un lieu où résidents et visiteurs viennent se "ressourcer".

La visite du site de Ripaille plonge le visiteur à l'époque des comtes de Savoie au XIIIe siècle et évoque le règne du premier Duc de Savoie, le grand Amédée VIII et l'histoire des Chartreux, propriétaires du domaine du XVIIe siècle jusqu'à la Révolution Française. Cette fresque se termine par la fabuleuse aventure architecturale de la Restauration 1900 quand le rêve d'un grand industriel alsacien fit de Ripaille une oeuvre d'art total ! Depuis cette année, la salle à manger de la famille Engel-Gros et la cuisine du château sont remeublées et remises en fonction, venez découvrir cette reconstitution unique de la vie quotidienne à la Belle Epoque !

Au-delà de l'histoire, visiter Ripaille, c'est découvrir une nature préservée, un terroir exceptionnel et des jardins magnifiques entre Dent d'Oche et Léman. Venez pour une visite, un événement professionnel, culturel, une soirée privée ou pour goûter le vin de Ripaille AOC produit sur place.

Le Château est le siège d'une Fondation, créée en 1976, qui travaille à la conversation, la valorisation et l'animation de ce monument. La préservation de l’environnement est au centre de ses préoccupations.

* La visite de Ripaille s'adresse aux petits et aux grands, avec:

- La salle des Amédée dédiée à la présentation de la civilisation savoyarde médiévale à travers la présentation de vitraux, de numismatique, et de manuscrits originaux.

- La reconstitution de l'ancienne cuisine du château de Ripaille et de la salle à manger de la Belle Epoque : ustensiles de cuisines, objets originaux, arts de la table, venez découvrir la modernité de Ripaille avec les fenêtres automatiques ou le monde plat reliant le rez de chaussée au premier étage.

- Le film "Ripaille au fils du temps" dans une salle de projection spécialement dédiée relatant l'histoire du château de Ripaille.

- La visite libre du château : le château se visite librement tous les jours de 11h à 17h et de 10h à 18h en haute saison avec l'aide d'une documentation papier et d'audioguides en langues française, anglaise et allemande.

- Un parcours spécial pour enfants : passez un moment convivial en famille et suivez à travers les dédales du château, Aymonet Corviaux, charpentier, architecte et constructeur de Ripaille en 1434. Ce parcours vous mènera de la grande terrasse avec vue panoramique sur le lac, jusqu'aux anciennes caves et aux douves médiévales.

- Une toute nouvelle boutique et un salon de thé vous attendent au cœur du château.

- Une exposition temporaire renouvelée chaque année.

Visites guidées assurées par des Guides professionnels.

Des prestations comprennent à la fois la visite et la dégustation ou la visite, dégustation et repas. De nombreuses formules sont envisageables. La Fondation Ripaille étudie toutes demandes contact par mail fondation@ripaille.fr ou par téléphone 04 50 26 64 44.
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Circuit Découverte : Le Massif Du Mont-Blanc :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Circuit Découverte : Le Massif Du Mont-Blanc, soyez le premier à en laisser un !