img-name-mising

Circuit découverte : La vallée du Giffre et le Cirque du Fer à Cheval

Routier à Annemasse

145.4 km
Routier
Facile
  • Vallée alpestre typique où se mêlent forêts, pâturages, cultures, villages et hameaux exposés au soleil. Découverte des stations-villages de tourisme. Paysages bucoliques dominés par des montagnes où coule, en fond de vallée, la rivière du Giffre.

    Départ d'Annemasse par la route en direction de Taninges. Au Pont de Fillinges (Il km) direction Viuz-en-Sallaz et son musée paysan. Continuer sur Saint-Jeoire (20 km) puis Mieussy (27 km).


    Petit détour possible l'été uniquement : prendre la...
    Vallée alpestre typique où se mêlent forêts, pâturages, cultures, villages et hameaux exposés au soleil. Découverte des stations-villages de tourisme. Paysages bucoliques dominés par des montagnes où coule, en fond de vallée, la rivière du Giffre.

    Départ d'Annemasse par la route en direction de Taninges. Au Pont de Fillinges (Il km) direction Viuz-en-Sallaz et son musée paysan. Continuer sur Saint-Jeoire (20 km) puis Mieussy (27 km).


    Petit détour possible l'été uniquement : prendre la route de Sommand (route en lacets) dominant la vallée et offrant une vue magnifique sur la chaîne du Mont-Blanc. Arriver à Sommand (35 km) : Alpages l'été et station de ski l'hiver (Cirque de montagnes - Promenades pédestres). Continuer par le Col de la Ramaz - Altitude 1557m (attention fermé l'hiver) pour arriver au Praz-de-Lys (41 km) : Station-village de tourisme, dominé par la Pointe de Marcelly, très belle vue sur la chaîne du Mont-Blanc.
    Puis redescendre jusqu'au Pont des Gets (46 km) pour retrouver l'itinéraire principal.

    Taninges (54 km) : Très ancien bourg, carrefour entre deux vallées (Carillon de Taninges - Chartreuse de Mélan - Eglise et cloître). Continuer jusqu'à Samöens (65 km): Station de tourisme très agréable, bien aménagée, centre du village attrayant avec son vieux tilleul bi-centenaire, sa grenette typique et sa vieille église au porche sculpté. Puis Sixt-Fer-à-Cheval (72 km): Village savoyard niché au fond de la vallée au bord du Giffre. Ancienne abbaye du XlI° siècle. Cascade du Rouget. Et enfin, la route se termine sur le Cirque du Fer à Cheval : Impressionnant cirque de montagnes dominé par le Pic de Tenneverge (2987 m). Belles promenades pédestres au fond de la vallée, c'est un site touristique remarquable avec de nombreuses cascades.

    Retour à Annemasse par le même itinéraire direct.
    (Sixt - Samoëns -Taninges - Le Pont de Fillinges - Annemasse).
    Environs 145 km.
  • Documentation

    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées

    • Individuels
Points d'intérêt
1 Le Musée PAYSAN, un site de l'écomusée Paysalp
Le Musée PAYSAN vous invite dans un monde où électricité et internet n'existaient pas à la rencontre des paysans du 19ème. Visites interactives, visites/ateliers et mise en scène théâtrale permettent une découverte immersive de cette étrange époque.<br/>Comment faisait-on avant l'électricité ? Avant internet et les portables ? Avant les supermarchés ? Tout se faisait au village ou à la ferme. Comment était la vie des enfants autrefois, leur école ?
La visite du Musée "la besace maudite", entraine les enfants lecteurs dans une visite animée à la recherche d'indices pour découvrir quelle est la malédiction qui rode dans le Musée. Sauront-ils la déjouer ? Pour les plus jeunes "Loup y es-tu" est une visite racontée du Musée. Et si le loup n'était pas si méchant ? Pour les plus téméraires "Le petit écolier", une pièce de théâtre interactive permet de vivre un moment d'école comme en 1924.
2 Le carillon de Taninges et collection d'harmoniums
Le Carillon de Taninges, installé dans le clocher de l'église est le plus grand du département : il compte 40 cloches et accueille chaque année des carillonneurs prestigieux pour des concerts.Il renferme également une collection d'harmoniums.<br/>C'est à l'abbé Bastard-Boghain, curé de l'époque que l'on doit le carillon de Taninges. Ce musicien dans l'âme lança une souscription aux paroissiens qui lui permit en 1939 d'installer 15 cloches et un clavier de 30 touches. L'abbé Bastard-Boghain en jouait à l'occasion de fêtes et cérémonies religieuses.
Après son départ, en 1967, le carillon tomba dans l'oubli. Il fallut attendre 1985 et la création de l'Association du Carillon de Taninges pour voir revivre cet instrument, grâce à la volonté d'une poignée de bénévoles. Au fil des ans, le nombre de cloches a augmenté successivement pour atteindre le nombre de 40.
En gravissant les 127 marches menant au clavier, les visiteurs pourront découvrir une exposition permanente sur l'art campanaire et une collection d'harmoniums.
3 Eglise Saint Jean-Baptiste de Taninges
Une église monumentale tant par ses dimensions que par son histoire ! Son riche décor intérieur en trompe l'oeil, typique du style néo-classique est remarquable.<br/>Edifiée entre 1824 et 1834, par l'architecte annécien Prosper Dunant, l’église Saint Jean-Baptiste est représentative du dernier courant architectural des Etats de Savoie : le néo-classique sarde. A l'époque, elle était la plus vaste du diocèse d'Annecy : 58 m de long, 27 m de large et 18 m de hauteur sous voûte.
Si la façade de l’édifice parait sévère et comporte peu d’ornements, l’intérieur de l’église accueille une profusion de décor : peintures en trompe l'œil de la voûte et des piliers, stalles, chaire et fonts baptismaux en bois sculptés et vitraux multicolores.

En plus de visiter un édifice religieux, le visiteur découvrira l’art de décorer les églises et y trouvera un reflet de la population jacquemarde au XIXème siècle.
4 Office de Tourisme de Samoëns
Le plus sûr moyen de réussir vos vacances à Samoëns. Situé à proximité du centre du village, d'un vaste parking gratuit, de la patinoire artificielle d'hiver, l'Office de tourisme vous accueille tout au long de l'année.<br/>Dans le cadre de sa démarche qualité accueil, l’Office de Tourisme participe à la réussite de votre séjour, en vous proposant, via son espace accueil et information, des services gratuits pour l'essentiel qui amélioreront et simplifieront vos vacances à Samoëns et en s'engageant à vous rendre les services suivants :
- Vous communiquer les informations nécessaires au bon déroulement de votre séjour dans notre station village.
- Vous accompagner dans la recherche d’un hébergement et vous orienter vers le ou les prestataire(s) susceptible(s) de répondre.
5 Cascade du Rouget
Appelée aussi "La Reine des Alpes", la cascade du Rouget est la plus prestigieuse des cascades sizères. Formée de 2 ressauts, elle jaillit sur plus de quatre-vingt mètres de haut.<br/>On peut y accéder très facilement en voiture, puisqu'elle est située à 6 kms du village, au delà du hameau de Salvagny (saison printemps, été, automne).
L'hiver (route fermée après Salvagny), l'accès se fait à pied ou en raquettes à neige. Sentier pédestre de 1h30 Aller et retour.. Altitude : 1000 m.

Rappel de sécurité : Les accès au bord de la cascade sont dangereux et doivent se faire avec beaucoup de prudence.
6 Eglise de Sixt-Fer-à-Cheval
Eglise du XIII ème siècle composée d'une partie abbatiale et d'une partie paroissiale, on peut se promener librement dans les jardins.
7 Abbaye de Sixt-Fer-à-Cheval
Cette abbaye du XIIe siècle est en cours de restauration pour lui donner une vocation d'interprétation environnementale et culturelle. Elle est propriété de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval et du Département de la Haute-Savoie.<br/>Les bâtiments de l'abbaye sont érigés en 1144. Ponce de Faucigny devient le premier abbé de ce monastère régi par la règle de Saint-Augustin, tout comme ceux d'Abondance et de Saint-Maurice d'Agaune en Valais.
L'abbaye va fonder les bases de la civilisation agropastorale qui permettra à des générations de Savoyards de vivre dans un pays rude et de s'adapter petit à petit aux évolutions nécessaires. L'abbaye entretenait avec les villageois des rapports complexes. S'ils n'ont pas défriché la vallée comme on leur en attribue un peu vite le mérite, les chanoines ont du moins contribué à sa mise en valeur.
Vendus comme biens nationaux, les bâtiments claustraux furent en partie acquis par Albanis Beaumont, ingénieur désireux de relancer l'activité minière. L'autre partie resta aux aubergistes Cochet qui y tenaient en 1821 "la meilleure auberge du pays". Rachetée à la fin du 19e siècle par la famille Rannaud, l'abbaye est devenue l'hôtel du Fer à Cheval et de l'Abbaye. Le logis abbatial est acquis par le Département en 2000.

Domaine d'art et de culture du Département de la Haute-Savoie.
8 Bureau des Guides de Sixt-Fer-à-Cheval
Guides diplômés, passionnés par leur métier qui vous proposent toutes les activités de haute-montagne.<br/>"La Tradition Moderne".
C'est l'esprit même des Guides de Sixt Fer-à-Cheval.
Il s'inscrit dans la tradition de la troisème plus vieille Compagnie des Guides de France, fondée en 1865 à Sixt.
Dans nos montagnes, et dans le monde entier, pour tous vos projets.
9 Chalet Restaurant du Cirque du Fer-à-Cheval
Dégustez une cuisine traditionnelle avec une vue imprenable sur le cirque du Fer-à-Cheval. Situé non loin du parking, accédez facilement à ce restaurant qui propose des plats typiques savoyards.<br/>Le Chalet restaurant du Cirque du Fer-à-Cheval vous accueille dans un cadre magique. Le panorama vous laissera sans voix... Vous pourrez manger le midi ou simplement faire une halte après une randonnée pour un goûter gourmand. Les repas du soir et les banquets se font uniquement sur réservation.
10 Cirque du Fer-à-Cheval
Le Cirque du Fer-à-Cheval tient son nom de la forme de ses falaises qui dessinent un demi-cercle. Sa hauteur impressionnante (2000 mètres) donne naissance à une multitude de cascades dont le nombre varie en fonction des saisons. Son accès est très facile.<br/>Jumeau du Gavarnie pyrénéen, c'est le site le plus visité et le plus connu de Sixt Fer à Cheval. Bouclant l'Est de la vallée du Giffre, c'est un immense amphithéâtre calcaire de 4 à 5 km de développement, dont les falaises escarpées peuvent atteindre de 500 à 700 m de hauteur. C'est le plus grand Cirque montagneux alpin. Dominé par la Corne du Chamois. Il s'appuie sur les flancs découpés du Tenneverge (2985 m). Au mois de juin, on compte plus d'une trentaine de cascades jaillissant des parois.
11 Les 30 Cascades du Cirque du Fer à Cheval
Le Cirque du Fer-à-Cheval est un cirque naturel avec des parois de 500 à 700 m de hauteur, couronné par des sommets approchant 3 000 mètres d'altitude.
Plus de trente cascades jaillissent de ses falaises et de ses névés, partez en balade les découvrir !<br/>Certaines cascades du Fond de la Combe et le Nant des Pères au Fer-à-Cheval sont alimentées par des glaciers. Sous la Corne du Chamois, outre la Méridienne, il faut citer la Pierrette, une des plus hautes, appelée aussi la Fontaine de l'Or, et, à proximité, la Méridienne. Au-delà, sur les falaises du Fer à Cheval : le Joaton, Pissevache, la Lyre (une des plus belles), la Genette et, sur le même torrent mais à l'amont : Saint-Jacques, puis la Citerne, Folly, la Massue... Plus à l'aval : enfin, au dessus du village du Brairet, la cascade du Dard. Dans le vallon du Fond de la Combe: le Rejon, la Cage, La Scie, le Violon, la Gouille...
12 Réserve Naturelle de Sixt-Fer-à-Cheval / Passy
Plus vaste réserve naturelle de Haute-Savoie, la Réserve Naturelle de Sixt-Fer-à-Cheval / Passy s'étend sur un vaste territoire<br/>Elle bénéficie de la présence de deux imposants cirques glaciaires (du Fer à Cheval et des Fonts) d'où jaillissent d'impressionnantes cascades.
La Réserve Naturelle de Sixt-Fer-à-Cheval/Passy est un monde exclusivement calcaire qui présente une grande variété de formes modelées par l’érosion : fissures, lapiaz, etc. Ses 9000 ha couvrent les étages montagnard, subalpin, alpin et nival depuis les bords du Giffre à 900 m jusqu’au sommet du Buet à plus de 3000 m. Cette amplitude altitudinale associée à la diversité des milieux rencontrés (zones humides, forêts mixtes, falaises, pelouses, …) offrent des milieux contrastés avec une flore et une faune riche et diverse.
Des zones forestières aux plus hauts sommets, environ 800 espèces végétales ont été recensées dans la réserve naturelle, dont 28 espèces d’orchidées ! Le hêtre et l’épicéa dominent la forêt de Sixt-Fer-à-Cheval, mais seules les plantes bien adaptées ont élu domicile dans les pâturages.
La répartition des milieux selon l’altitude favorise une grande diversité : chevreuil, sanglier, marmotte, lièvre variable… La faune sauvage profite de la tranquillité de la réserve naturelle : bouquetin, gypaète barbu, lagopède alpin, aigle royal.
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Circuit Découverte : La Vallée Du Giffre Et Le Cirque Du Fer À Cheval :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Circuit Découverte : La Vallée Du Giffre Et Le Cirque Du Fer À Cheval, soyez le premier à en laisser un !