© Mairie de Viry
Viry Que faire à Viry ?

Viry

Commune unique par son histoire, son étendue et ses centres d’intérêt

Viry a une histoire riche et singulière.
Singulière, déjà, car comme chacun sait, Viry est en Haute-Savoie et ne fait donc partie de la France que depuis 1860. Singulière aussi car dans les anciens Etats de Savoie, Viry faisait à l’origine partie du Comté du Genevois annexé à la Savoie en 1401. Singulière encore car Viry a été séparée en 1815 des villages voisins Soral et Sézegnin par une nouvelle frontière lors de la création de l’un des plus récents cantons suisses : celui de Genève.

Une autre originalité de Viry tient à son étendue très importante : 1 chef-lieu, 12 hameaux et 26 kilomètres carrés.

Elle regroupe depuis les XVe et XVIe siècle d’anciennes paroisses :

L’Eluiset a hébergé le Roi de France Henri IV.

Humilly conserve encore une magnifique chapelle du XIIIe siècle et le château de la famille du même nom.

Germagny est situé sur les flancs du Mont Sion et, comme chaque ancienne paroisse, possédait autrefois une église.

Malagny hameau pittoresque, était jusqu’en 1970 le siège de la section administrative du bas de la commune. Le cimetière servait autrefois à ce hameau et à celui de Sézegnin.

Essertet signifie endroit défriché.

À part ces anciennes paroisses, Viry compte aussi de jolis hameaux :

Veigy avec, sur la rivière la Laire, la passerelle conduisant au moulin de Veigy aujourd’hui en Suisse.

Songy avait, jadis, un château appartenant à une famille du même nom.

Le Fort tient son nom d’une forteresse, le Fort Sainte Catherine, construite en 1589 par le Duc de Savoie Charles-Emmanuel et détruit en 1601 par Henri IV allié des Genevois.

La Côte était réputée pour ses Vignes des Pères qui appartenaient autrefois aux Pères de la Chartreuse de Pomier située au pied du Salève.

Vaux a un nom venant de val à cause du superbe vallon de la Laire.

Thônex ou Fagotin, est entouré de haies dans lesquelles on faisait des fagots. Dans ce hameau vous admirerez les ponts et les ruisseaux aux noms évocateurs Chantepoulet, Monplaisir…

Cortenet le plus petit d’entre eux.

On retrouve la trace de Viry dans des parchemins anciens et en particulier grâce à la très ancienne famille de Viry dont un membre repose au Panthéon.

Le Chef-lieu garde des éléments de patrimoine intéressants :

Le château de la famille de Viry a été construit au XVIIe siècle.

L’église, construite en 1843, dont l’intérieur a été restauré récemment, ses fresques et ses trompe-l’œil vous séduiront, le clocher à l’allure caractéristique figure sur le logo de la commune.

La Villa Mary a été construite par la famille Gondrand à la belle époque.

Les habitants de Viry , les Virois, sont aujourd’hui plus de 5000. Ils n’étaient que 1100 en 1960 mais 1850 en 1850 à l’époque où, dans une civilisation exclusivement rurale, son vaste territoire permettait de nourrir tant de bouches. Notre commune était la première du canton en population , avant Saint-Julien-en-Genevois, jusqu’au début du XX siècle.

Office de Tourisme Monts de Genève Office de Tourisme Monts de Genève Office de Tourisme Monts de Genève

« Viry, c’est un chef lieu, douze hameaux mais c’est surtout une superficie de 26 km² qui en font la plus grande commune du canton de Saint-Julien-en-Genevois ! »

L'équipe de l'Office de Tourisme
Informations pratiques

Mairie de Viry
92 rue Villa Mary 74580 Viry
04 50 04 70 26
www.viry74.fr

5182 habitants

Communauté de communes : Communauté de Communes du Genevois

Distance :
La commune de Viry est située à 5,4 km de Saint-Julien-en-Genevois, à 15 km de Genève et à 21 km d’Annemasse.

Accès en transport en commun :
Ligne N entre Valleiry et St Julien.
Ligne 63 des Transports publics genevois permet de rejoindre Bernex (CH) et la ligne 76 permet de rejoindre La Plaine (CH).

Le plan de Viry