© Shutterstock - Grogl

La Pêche

dans les Monts de Genève

Débutant ou amateur, à la mouche ou au leurre…

Les lacs et les rivières des Monts de Genève sauront ravir le pêcheur qui est en vous !

Comment

pêcher ?

Il est nécessaire de se procurer une carte de pêche avant de s’adonner à cette activité (même pour une seule journée !)

Toute personne ayant une carte de pêche valide munie de la CPMA de l’année en cours peut pêcher dans les eaux de deuxième catégorie à 1 canne et 2 hameçons (ou 3 mouches artificielles).

Acheterune carte de pêche

pêcher ?

Le Rhône

(2ème catégorie)

La pêche est ouverte toute l’année sur les 2 rives (2ème catégorie) à 4 cannes et 2 hameçons ou 3 mouches artificielles avec la carte de pêche d’une AAPPMA, depuis la frontière suisse en aval du barrage de Chancy-Pougny jusqu’à l’usine hydroélectrique d’Anglefort en aval du barrage de Motz.

La pêche est interdite sur une longueur de 100 mètres en amont et en aval des barrages.

Le lac Léman

(2ème catégorie)

Côté français uniquement, de la rive ou en marchant dans l’eau.
Attention, pour la pêche à la traîne, la réglementation diffère : se renseigner auprès de l’AAPPMA APALLF.

L’Arve

(2ème catégorie)

Depuis la confluence avec le Bon Nant à Sallanches jusqu’à la frontière suisse.

Lac de Chenex

(1ère catégorie)

Le plan d’eau de Chênex est une retenue collinaire privée, classée en eau close. Le peuplement est dense et varié puisque l’on peut y capturer truites arc-en-ciel, brochets, carpes et black-bass.
Pêche à la mouche uniquement, 1 ligne par pêcheur, 3 mouches sans ardillon.

Saison hivernale
Pêche réservée aux titulaires d’une carte de pêche du réservoir (carte particulière à ce lac, à se procurer au Tabac Roussel, 3 route de Bellegarde à Valleiry ou au Camping la Colombière à Neydens).
Remise à l’eau obligatoire pour toutes les espèces.

Saison estivale
Pêche réservée aux titulaires d’une carte de pêche du réservoir ou de Haute-Savoie.
1 truite par jour et par pêcheur.
Remise à l’eau obligatoire pour toutes les autres espèces.

Lac d’Ogny

(1ère catégorie)

Du coté de Saint-Julien, le lac d’Ogny est une retenue collinaire qui reçoit périodiquement les déversements de truites arc-en-ciel. Ils comptent aussi des cyprinidés : carpes, tanches, goujons…

Lac de Machilly

(2ème catégorie)

Entre Léman et Vallée Verte, Annemasse et Douvaine, bordé de grands espaces verts, le lac de Machilly jouit d’une situation exceptionnelle ! Facile d’accès sur 8 Ha, il offre une belle densité piscicole en carnassiers (brochets, perches), en poissons blancs (brèmes, tanches, gardons) et en carpes communes.

Vous pourrez aussi y débusquer de jolies truites !

*Il n’est pas autorisé de pêcher dans les Étangs d’Etrembières, ni au Lac d’Uffin (Neydens).

Règles d’or du pêcheur responsable

Il s’engage à respecter les autres, la nature et le poisson.
La rivière n’a pas à garder une trace de votre passage : respectez les lieux de pêche en ne jetant aucun objet (déchets, boîtes d’amorces, « perruques » de fil…).
Les hameçons abandonnés peuvent occasionner des blessures. Ne risquez pas de provoquer un déséquilibre biologique en jetant les restes de vifs, d’appâts et d’amorces en fin de partie de pêche.